Le paysage médiatique canadien est presque aussi vaste que le pays lui-même. Composé d'organisations privées et publiques, le paysage médiatique canadien répond à des besoins régionaux et nationaux et exerce une influence qui s'étend au-delà de ses frontières. Le Canada abrite un large éventail de chaînes de télévision, de stations de radio, de journaux et de médias numériques, ce qui a donné naissance à une industrie solide et rentable. Le revenu total du marché canadien des médias s'élève actuellement à plus de 29 milliards de dollars américains; d'ici 2028, ce chiffre devrait atteindre plus de 36 milliards de dollars américains.

Bien qu'il y ait des acteurs locaux et internationaux sur le marché canadien des médias, la majorité des revenus va aux plus grandes sociétés de médias du pays, CBC, Village Media, Bell Media, Rogers Sports & Media, et Postmedia Network Inc.

Dans ce billet, nous allons examiner de plus près cinq entreprises canadiennes du secteur des médias, y compris leur histoire, leurs portefeuilles et ce pour quoi elles sont connues, entre autres informations.

Les entreprises de médias du Canada

CBC

La CBC est depuis longtemps connue comme l'organisation médiatique phare du Canada. Fondée en 1936, elle est le radiodiffuseur national du pays et a été spécialement créée pour divertir et informer le grand public. C'est le premier réseau de langue anglaise au Canada et, à l'instar de la BBC au Royaume-Uni, il a la réputation d'être fiable, stable et représentatif de la nation dans son ensemble.

Financée par les pouvoirs publics, la CBC reçoit plus d'un milliard de dollars par an de la part du gouvernement, avec une augmentation annuelle pouvant atteindre 20 %. Toutefois, elle collecte également des fonds supplémentaires par le biais de la publicité. Bien qu'elle soit principalement connue pour sa chaîne de télévision, la CBC possède également une série d'autres médias dans son portefeuille. Il s'agit notamment de chaînes de radio, de sites web et de plateformes de diffusion en continu à la demande. Bien que la CBC soit le radiodiffuseur national, elle s'est également engagée à produire du contenu régional et à établir des partenariats avec des organisations internationales.

Ces dernières années, la demande de services numériques de CBC a augmenté.

Village Media

Village Media est une organisation médiatique à vocation numérique aux débuts modestes. Il a débuté en 2009 avec un seul site axé sur les nouvelles locales dans la ville d'Ontario, mais il s'est depuis étendu à l'ensemble du Canada et, récemment, aux États-Unis.

Les sites de Village Media se concentrent sur un contenu hyperlocal qui sert les communautés locales. Les communautés se tournent vers Village Media pour obtenir des informations, des mises à jour et des événements locaux, et la fonctionnalité du site Web comporte un élément de collaboration : les utilisateurs sont encouragés à partager leurs points de vue, leurs conseils et leurs informations. À l'origine, l'objectif de Village Media était de remplacer numériquement les journaux locaux qui venaient de fermer.

Bien que Village Media commence à ressembler à un empire médiatique, l'organisation s'engage à maintenir l'indépendance éditoriale de chaque site web, qui existe pour répondre aux souhaits et aux besoins de la communauté dans laquelle il opère.

Bell Media

Bell Media est l'une des plus grandes entreprises de médias au Canada. Ce conglomérat médiatique exploite un large éventail de médias, notamment des chaînes de télévision nationales, des stations de radio, des services de diffusion en continu et des chaînes de radiodiffusion sportive. Avec plus de 30 % des revenus de la télévision commerciale canadienne revenant à Bell Média, il s'agit du plus grand radiodiffuseur du Canada en termes de revenus.

La portée de Bell Média est vaste et étendue. Elle exploite plus d'une centaine de stations de radio dans 58 marchés canadiens, gère certaines des principales chaînes spécialisées du pays (y compris le principal radiodiffuseur sportif TSN) et gère un réseau de publicité extérieure dans tout le pays. Elle s'associe également à plusieurs fournisseurs d'installations de production de premier plan, dont Dome Productions.

Leader de l'industrie, elle remporte régulièrement des prix pour la qualité de son contenu, dont 54 prix lors des 2023 Canadian Screen Awards. La société s'engage à innover et à adopter des approches avant-gardistes et, bien qu'elle détienne une part importante de ses actifs dans les domaines de la télévision et de la radio, elle s'est de plus en plus tournée vers les médias numériques au cours des dernières années.

Rogers Sports & Media

Rogers Sports & Media, fondée en 1960, est une filiale de Rogers Communications. Réputée pour son sens de l'innovation, l'entreprise a connu une croissance importante ces dernières années grâce à ses investissements dans la vidéo numérique. Toutefois, le succès actuel de Rogers Sports & Media reste largement dû à ses activités de télévision et de radio. Roger Sports & Media est l'un des principaux radiodiffuseurs sportifs au Canada et détient actuellement les droits de diffusion de la NHL. Bien que le hockey soit son sport numéro un, Roger Sports & Media offre également une couverture étendue du football, du basket-ball, du football américain et d'autres sports sur ses chaînes de télévision, dont la suite de chaînes Sportsnet, ainsi qu'en ligne.

Rogers Radio comprend plus de 50 stations opérant dans tout le pays, ce qui fait de Rogers Sports & Media le troisième plus grand radiodiffuseur du pays. Bien qu'elle soit principalement connue pour son contenu sportif, l'entreprise produit également un grand nombre d'informations, de styles de vie et de divertissements pour ses chaînes et ses stations de radio.

Postmedia Network Inc.

Postmedia Network Inc. a été fondé en 2010 et se concentre principalement sur la publication de journaux et les services numériques. C'est l'un des plus grands éditeurs de journaux du pays. Sa gamme de journaux comprend les grands titres nationaux National Post et Financial Post, ainsi que de nombreux quotidiens et hebdomadaires régionaux, dont le Vancouver Sun, le Calgary Herald et l'Ottawa Citizen.

Outre la publication, Postmedia Network investit également beaucoup dans sa présence numérique et offre une couverture complète de ses journaux imprimés en ligne. L'entreprise possède également de nombreux magazines et sites web dans son portefeuille. Au total, Postmedia Network exploite plus de 130 marques qui touchent des millions de personnes chaque jour. L'entreprise est connue pour sa grande intégrité journalistique et son approche innovante de la publication d'informations.

Conclusion

Comme nous l'avons vu, le paysage médiatique canadien est une riche tapisserie de médias divers qui répondent aux différents besoins du pays. Qu'il s'agisse de chaînes de télévision nationales, de sites web locaux ou d'émissions de radio, les entreprises médiatiques canadiennes ont montré leur engagement à représenter les besoins nationaux et locaux, ainsi qu'à s'adapter à l'évolution des demandes des consommateurs. Comme de plus en plus d'entreprises médiatiques adoptent des solutions numériques innovantes, il sera intéressant de voir comment le paysage continuera à changer et à s'adapter dans les années à venir.